LaCouronneVerte

Quatrième de couverture :

Véritable rituel, les vacances de printemps aux États-Unis marquent le passage à l'âge adulte pour les élèves de terminale, qui partent une semaine entre eux dans un cadre exotique.
Face à l'insistance de leur amie Terri, Anne et Michelle renoncent à une croisière dans les Caraïbes et potent pour les plages mexicaines. En dépit des mises en garde maternelles, Anne et Michelle acceptent d'aller visiter les ruines de Chichén Itzá en compagnie d'un inconnu... Pour leur plus grand malheur.
Un roman aussi troublant que profond.

Laura Kasischke, dont les romans, où la beauté le dispute à l'étrange, ont un cachet unique, ne fait jamais de l'évènement attendu le point d'orgue dramatique de ses histoires, mais l'arrière-plan d'une intrigue plus complexe.
Sabine Audrerie, La Croix.

Livre vertigineux et magnifique, La Couronne verte est une oeuvre philosophique, une fiction angoissante et un grand roman d'apprentissage.
Christine Ferniot, Lire.

***

Mon avis :

Second livre de Laura Kasischke que je lis, après Rêves de garçons, dont j'avais parlé ici, La couronne verte a tout d'abord été un coup de coeur "visuel" !
C'est sa couverture qui m'a littéralement accrochée un jour que je déambulais entre les tables du secteur littérature du magasin...
Ajouté à cela une quatrième de couverture intrigante à souhait et le mal était fait : je ne pouvais faire autrement que l'acheter.

Le Spring break, si vous n'en avez jamais entendu parler, c'est ce moment de l'année au printemps où les étudiants américains font relâche avant d'attaquer les examens de fin d'année. Idéalement, en partant au soleil, en Floride, République Dominicaine ou au Mexique la plupart du temps. Une ou deux semaine de débauche totale, avec fête de jour comme de nuit... Sexe, drogue, alcool... On goûte à tout, on se lâche sur tout... Je ne sais pas si vous avez déjà eu l'occasion de voir des images ou des reportages à la télévision sur le sujet, mais autant vous dire que ça fait peur. Franchement.

Et c'est donc pour ce séjour que s'envolent Anne, Michelle et Terri. Un séjour, comme un rite de passage à l'âge adulte, où le mal ne sera jamais là où on le pense. Qui ne se déroulera pas comme elles l'auraient rêvé.

Un livre vraiment profond et haletant, à la saveur de roman initiatique. Laura Kasischke excelle vraiment dans sa manière de dépeindre le monde adolescent. Son style pur et sobre met merveilleusement cette histoire sombre en valeur. On se laisse emporter par cette histoire à la saveur douce amère, quitte à ne pas en sortir indemne.

Un magnifique roman !

*