R_vesDeGar_ons

"A la fin des années 1970, trois pom-pom girls quittent leur camp de vacances à bord d'une Mustang décapotable dans l'espoir de se baigner dans le mystérieux Lac des Amants.
Dans leur insouciance, elles sourient à deux garçons croisés en chemin.
Mauvais choix au mauvais moment.
Soudain, cette journée idyllique tourne au cauchemar.

Rêves de garçons est une plongée au coeur d'un univers adolescent dépeint avec une justesse sans égale.
Une fois de plus, Laura Kasischke s'attache à détourner avec beaucoup de férocité certains clichés de l'Amérique contemporaine et nous laisse, jusqu'à la révélation finale, dans l'imminence de la catastrophe.

Ce qui est rare chez Laura Kasischke, c'est ce curieux mélange de maîtrise et d'émotion, d'étrangeté et de simplicité, d'atrocité et de poésie. Olivia de Lamberterie, Elle."

***

Je l'avoue, je ne connaissais pas cet auteur, mais j'en avais pourtant entendu le plus grand bien.
Je me suis donc jetée à l'eau avec ce livre-là.
La quatrième de couverture m'a interpelée et surtout, Olivia de Lamberterie est de très bon conseil, je n'ai jamais été déçue par aucune des lectures qu'elle "m" 'a conseillées !

Il est difficile de parler de cette histoire.
Le thème de l'adolescence y est abordé avec finesse, la jeunesse américaine des années 70 y est dépeinte avec la plus grande acuité.
Effectivement, on ondule en permanence entre frivolité et gravité, c'est certainement aussi ce qui contribue grandement au charme qui se dégage de ce roman.
Et la fin ne manquera pas de vous surprendre.

Reste que l'écriture est magnifique, toute en finesse et en simplicité et en même temps très imagée.
"Elles semblaient pétillantes, gazeuses, comme un océan de Seven Up renversé sur le ciel noir, chaque bulle illuminée de l'intérieur. Mais ces étoiles n'éclairaient rien.".

Une délicieuse lecture !

*